Economie

Un montant supérieur aux prévisions initiales

Selon un communiqué de presse de l’Office Burundais des Recettes (OBR) du 3 janvier 2017, les recettes provisoires collectées par l’OBR au mois de décembre 2016 s’élèvent à 58, 8 milliards de FBu. Ce communiqué stipule que ce montant est supérieur de 2,8 milliards de FBu aux prévisions initiales fixées à 55,9 milliards de FBu, soit un surplus de 5,1%.

En chiffre cumulés, le communique indique que les recettes collectées par l’OBR depuis janvier à décembre 2016 s’élèvent à 637,4 milliards de FBu. Ces chiffres sont supérieurs aux prévisions (596,21 milliards de FBu) de 41,2 milliards de FBu soit 6,9% de plus. Par rapport aux recettes correspondantes de l’année 2015, (590,66 milliards de FBu), une augmentation de 46,78 milliards de FBu a été enregistrée, soit 7,92% de croissance. Le taux de réalisation d’après toujours ce communiqué de la collecte des recettes au 31 décembre 2016 est de 106,9%.

Voici un tableau qui montre en détail le niveau des recettes en Francs Burundais au 31 décembre 2016 comparées aux réalisations de 2015 et aux prévisions de 2016. R = Réalisations, P= Prévisions

Période

Prévision de 2016

Réalisation 2016

(R-P) 2016

Performance

T1

151 108 273 517

149 794 894 852

-1 313 378 665

0,99

T2

143 957 369 419

155 832 751 466

11 875 382 047

1,08

T3

148 545 143 071

170 148 859 778

21 603 716 707

1,15

Octobre

46 734 178 269

47 249 924 529

557 880 253

101

Novembre

49 923 789 491

55 574 642 217

5 650 852 726

1,11

Décembre

55 983 238 279

58 851 948 446

2 868 710 167

1,05

Total

596 251 992 046

637 453 020 288

41 201 028 242

1,07

A propos de l'auteur

Melance Maniragaba.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur.
La rédaction se réserve le droit de ne pas publier les commentaires enfreignant ces règles et les règles de bonne conduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

éditorial

Circuit coupé

Circuit coupé

Les cours de renforcement ont été suspendus temporairement. Ceux-ci étaient la résultante d’un consensus entre les parents et les éducateurs et tout apprenant était contraint à y participer. En mettant en place cette mesure, le ministère ayant l’éducation dans ses attributions estimait que ces cours qui normalement sont des activités pédagogiques complémentaires fondées sur les besoins des apprenants sont dispensés à des coûts exorbitants.

    Abonnez-vous à notre newsletter

    Facebook

    Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

éditorial

Circuit coupé

Circuit coupé

Les cours de renforcement ont été suspendus temporairement. Ceux-ci étaient la résultante d’un consensus entre les parents et les éducateurs et tout apprenant était contraint à y participer. En mettant en place cette mesure, le ministère ayant l’éducation dans ses attributions estimait que ces cours qui normalement sont des activités pédagogiques complémentaires fondées sur les besoins des apprenants sont dispensés à des coûts exorbitants.