Mathias Ntibarikure

Lire ses articles
13-02-2018

Depuis 2015, le gouvernement du Burundi finance chaque commune et chaque année par une subvention de 500 millions de FBu pour l’autopromotion des collectivités locales. Autrefois orientés dans les projets selon les besoins communaux, […]

06-02-2018

Dans le souci d’accroître les ressources intérieures de l’Etat, la loi des finances, exercice 2018 recèle de nouvelles mesures fiscales. Il s’agit des taxes ad valorem (TVA), des taxes anti-pollution, des prélèvements forfaitaires et […]

26-01-2018

Après l’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura le 27 janvier 2013, le gouvernement a érigé un marché central provisoire Ngagara II dénommé COTEBU. Cependant, ce marché ne s’est jamais développé. Plus […]

23-01-2018

Dans un point de presse qu’il a animé vendredi le 12 janvier 2018, Faustin Ndikumana président de PARCEM s’est inquiété de la manière dont le volume budgétaire continue à diminuer alors que le déficit […]

16-01-2018

Lors de l’analyse du projet de budget, exercice 2018, certains parlementaires ont demandé au ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation si l’avion dont le budget d’entretien a été majoré de 500 […]

29-12-2017

La production cotonnière au Burundi est totalement marginale. Le nombre de producteurs, les superficies cultivées et le rendement du coton ont chuté depuis 1993. Cela s’explique essentiellement par le niveau du prix au producteur […]

22-12-2017

Du point de vue éthique mais aussi biologique, tout ce qui se passe dans un abattoir a un impact direct sur la qualité de la viande qui en sortira. Raison de plus d’éviter le […]

22-12-2017

Le parlement a adopté à l’unanimité le projet de loi portant fixation du budget général de l’Etat pour l’exercice 2018 mercredi 13 décembre 2017. Par rapport au budget de 2017, le budget de 2018 […]

08-12-2017

Dans le cadre de la caravane des 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre, le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) en partenariat avec l’Union Européenne (UE) ont effectué […]

http://burundi-eco.com/wp-content/uploads/2018/02/Journal-Burundi-Eco-nr-284-du-vendredi-16-Février-2018-Mailling.pdf

éditorial

La Regideso confrontée à la sous-consommation de l’électricité

La Regideso confrontée à la sous-consommation de l’électricité

Depuis plus de quatre mois, les habitants de la ville de Bujumbura se réjouissent de la disponibilité de l’électricité au moins 18 h par jour, c’est-à-dire de 6 h à minuit. Cela est le résultat de l’augmentation de la production de l’électricité par la Regideso qui a été suivie par la hausse des tarifs.

éditorial

La Regideso confrontée à la sous-consommation de l’électricité

La Regideso confrontée à la sous-consommation de l’électricité

Depuis plus de quatre mois, les habitants de la ville de Bujumbura se réjouissent de la disponibilité de l’électricité au moins 18 h par jour, c’est-à-dire de 6 h à minuit. Cela est le résultat de l’augmentation de la production de l’électricité par la Regideso qui a été suivie par la hausse des tarifs.