Mathias Ntibarikure

Lire ses articles
10-11-2017

Spark Burundi a organisé un salon national sur l’agribusiness. L’objectif de celui-ci était de promouvoir les petits entrepreneurs et producteurs agricoles. C’était aussi une occasion pour les agriculteurs d’écouler leurs produits, de partager les […]

07-11-2017

Dans la suite des articles sur la filière viande, l’accent est mis dans ce numéro sur le transport des animaux vers l’abattoir. Ce dernier est effectué dans des conditions qui n’honorent pas la dignité […]

24-10-2017

Le 10 août 2017 a été inauguré officiellement les six marchés réhabilités et le nouveau marché de Ruziba. Cependant, aucune activité commerciale ne s’exerce dans ces marchés jusqu’à aujourd’hui. Dans un point de presse […]

10-10-2017

Le Conseil National de la Communication (CNC) vient de prendre des décisions à l’encontre de certains médias. Pourtant, l’exercice du métier est satisfaisant aujourd’hui Les décisions ressortent d’une session ordinaire de l’assemblée plénière tenue […]

03-10-2017

Passionné de l’environnement, Yafeti Cheko Leo fait le recyclage des pneus et des bouteilles en plastique en meubles. Dès son jeune âge, il recyclait les déchets des appareils électroniques et électroménagers, les déchets ménagers […]

29-09-2017

Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage par l’entremise de sa direction de la santé animale a organisé une réunion à l’intention des commerçants du bétail, des responsables provinciaux de l’élevage et  des bouchers. […]

26-09-2017

La question d’enlèvement des déchets fait couler beaucoup de salive dans ces jours. Depuis 1983, date de création des Services Techniques Municipaux(SETEMU), la question de la propreté en mairie de Bujumbura est restée préoccupante. […]

13-09-2017

Depuis un certain temps, le Burundi cherche les voies et moyens pour pallier à l’insuffisance énergétique dont il souffre. C’est pourquoi, avec l’appui de ses partenaires, il a lancé les travaux de construction des […]

12-09-2017

Le barrage de la RN9 ne va pas sans danger. Celui-ci est de nature économique. Les activités génératrices de revenus qui s’exercent sur ce tronceau en pâtissent. Les commerçants se plaignent de travailler à […]

http://burundi-eco.com/wp-content/uploads/2017/11/Journal-Burundi-Eco-nr-271-du-vendredi-17-Novembre-2017-Mailling.pdf

éditorial

Rentabilisation de la culture du café : Possible, mais difficile

Rentabilisation de la culture du café : Possible, mais difficile

D’une histoire datant de la période coloniale, le café est un atout pour la réduction de la pauvreté et l’augmentation de la croissance économique au Burundi. Initier dans le cadre de développer l’agriculteur par lui-même, le café est la principale culture d’exportation du pays. Il représente environ 60 à 70 % de la valeur des exportations totales. Le café burundais est classé premier au monde par sa qualité (fully washed). Un autre avantage pour qu’il reste le principal pourvoyeur de devises au Burundi.

éditorial

Rentabilisation de la culture du café : Possible, mais difficile

Rentabilisation de la culture du café : Possible, mais difficile

D’une histoire datant de la période coloniale, le café est un atout pour la réduction de la pauvreté et l’augmentation de la croissance économique au Burundi. Initier dans le cadre de développer l’agriculteur par lui-même, le café est la principale culture d’exportation du pays. Il représente environ 60 à 70 % de la valeur des exportations totales. Le café burundais est classé premier au monde par sa qualité (fully washed). Un autre avantage pour qu’il reste le principal pourvoyeur de devises au Burundi.