Sport

Championnat National : La Primus League change de leader

Après dix-sept journées de compétition, Messager Ngozi  qui s’était hissé en tête de la Primus League depuis quelques temps lâche du lest. Il cède la place à LLB4A qui revient très aguerri de la période de trêve de fin d’année.

 

 

Il ne lui aura fallu que deux journées pour devancer Messager Ngozi qui s’était adjugé le titre du leader de la phase aller en championnat national. Cette équipe qui a peut-être péché par un excès de confiance a mordu la poussière devant Olympic Star de Muyinga au  match comptant pour la 16ème journée en perdant  par 1 but à 3. Ses supporteurs avaient espéré qu’il se relèverait très vite de cette défaite. Mais les choses ne se sont pas passées comme ça parce qu’il n’a fait qu’un match nul et vierge devant la modeste équipe Les lierres à la 17ème  journée.

LLB4A chipe la place à Ngozi City

LLB4A qui était resté en embuscade à un seul point du leader profite largement de ce faux-pas du leader  pour s’installer à la première place. Il s’était pourtant incliné devant la formation de Flambeau de l’Est par un score de 0 buts à 2. Mais il s’est vite remis de cette défaite à la 17ème journée.  Il assoit donc sa domination après avoir laminé Flambeau du Centre. Score final : 4 buts à 1.Il s’installe logiquement à la première place avec 41 points, mais Messager Ngozi  n’a pas encore décroché, loin de là. Il se retrouve à la 2ème place avec un petit point de retard par rapport au leader provisoire de la Primus League. A la moindre erreur de LLB4A, sans doute qu’il reprendra sa place.

Aigle noir en embuscade

Aigle Noir, 3ème de la Primus League, garde un œil perçant sur les deux premières équipes. Avec 38 points au compteur, il ne se trouve qu’à 2 points du 2ème et à 3 points du leader. Il a confirmé ses ambitions en battant Delta Star (2 buts à 1) et en faisant un match nul (1 but à 1) avec Olympic Star. Il n’entend pas se laisser distancer facilement. Force est de constater qu’il a tous les atouts pour rivaliser avec n’importe quelle équipe du championnat national.

Le grand Vital’o distancé

Vital’o, l’équipe qui a fait la pluie et le beau temps depuis quelques années est en train d’être distancé. Il n’a engrangé que 30 points en 17 journées. Il n’occupe qu’une modeste 4ème place. Il se trouve donc à 11 points du leader. Les supporteurs de Vital’o se lamente des choix opérés par les dirigeants du club. Par exemple, ils ont du mal à comprendre pourquoi on a remercié l’emblématique entraineur Gilbert Kanyankolé Alias Yaoundé l’année passée. En effet, Yaoundé avait presque tout gagné avec Vital’o avant l’année passée. Ceci explique-t-il  les mauvaises performances de Vital’o ?  Beaucoup d’amateurs du ballon rond  en sont convaincus. 

Les équipes en zone de relégation

Trois équipes occupent la zone de relégation. Il s’agit des Jeunes Athlétiques et de Ngozi City qui ont chacun 15 points et de Delta Star qui ne comptabilise que 5 petits points en 17 journées. Si elles ne rectifient pas le tir très vite, elles évolueront en 2ème division l’année prochaine.

 

Voici le classement complet de la Primus League à la 17ème journée.

Equipe Nbre de points Journée Victoires Nul Défaite
LLB4A 41 17 13 2 2
Messager Ngozi 40 17 13 1 3
Aigle Noir 38 17 11 5 1
Vital’o 30 17 8 6 3
Olympic Star 28 17 8 4 5
Buja City 27 17 8 3 6
Les Lièrres 25 17 8 1 8
Musongati FC 22 17 5 7 5
Flambeau de l’Est 22 17 6 4 7
Atletico Olympic 18 17 5 3 9
Flambeau du Centre 18 17 5 3 9
Messager  Buja 17 17 4 5 8
Inter Star 17 17 5 2 10
Les jeunes Atlétiques 15 17 3 6 8
Ngozi City 15 17 3 6 8
Delta Star 5 17 1 2 14

 

A propos de l'auteur

Parfait Nzeyimana.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur.
La rédaction se réserve le droit de ne pas publier les commentaires enfreignant ces règles et les règles de bonne conduite.

http://burundi-eco.com/wp-content/uploads/2018/02/Journal-Burundi-Eco-nr-284-du-vendredi-16-Février-2018-Mailling.pdf

    Abonnez-vous à notre newsletter

éditorial

La Regideso confrontée à la sous-consommation de l’électricité

La Regideso confrontée à la sous-consommation de l’électricité

Depuis plus de quatre mois, les habitants de la ville de Bujumbura se réjouissent de la disponibilité de l’électricité au moins 18 h par jour, c’est-à-dire de 6 h à minuit. Cela est le résultat de l’augmentation de la production de l’électricité par la Regideso qui a été suivie par la hausse des tarifs.

    Facebook

    Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

éditorial

La Regideso confrontée à la sous-consommation de l’électricité

La Regideso confrontée à la sous-consommation de l’électricité

Depuis plus de quatre mois, les habitants de la ville de Bujumbura se réjouissent de la disponibilité de l’électricité au moins 18 h par jour, c’est-à-dire de 6 h à minuit. Cela est le résultat de l’augmentation de la production de l’électricité par la Regideso qui a été suivie par la hausse des tarifs.