Société

Croix-Rouge du Burundi (CRB) : Un ménage modèle, son leitmotiv

Le bilan 2014-2017 de la Croix-Rouge du Burundi (CRB) affiche des succès malgré quelques défis. Les bons résultats enregistrés en matière de résilience communautaire, l’amélioration des conditions de vie des ménages et l’entraide communautaire en sont les éléments les plus illustratifs. A l’issue d’une assemblée générale ordinaire et élective tenue du 21 au 23 décembre 2017, Pamphile Kantabaze a été reconduit au poste de président du comité exécutif de la Croix-Rouge du Burundi (CRB) pour le prochain mandat

Anselme Katiyunguruza, secrétaire général de la Croix-Rouge du Burundi : « Si nos ménages parviennent à maîtriser les différentes formes de vulnérabilité qui s’expriment en leur sein, nous aurons promu un véritable développement communautaire de ce pays ».

Anselme Katiyunguruza, secrétaire général de la Croix-Rouge du Burundi a indiqué qu’en matière de résilience communautaire, 5477 personnes victimes des inondations de 2014 respectivement dans les localités de Gatunguru, Muhuta et Mutimbuzi ont été assistées en réponse aux urgences. 1 988 680 plants agro forestiers ont été plantés dans la communauté dans la même optique. Un linéaire de 242km de courbes de niveau a été tracé par les équipes de réponses dans toutes les branches (18 provinces). A cela s’ajoute 20000 ménages désinfectés au chlore dans les deux communes (Gihanga et Nyanza-Lac) en réponse à l’épidémie de cholera et 3916 demandeurs d’asile ont été assistés dans le camp de transit de Cishemere.

Amélioration des conditions de vie

979 869 personnes ont accès à l’eau potable et 233 128 utilisent des latrines adéquates grâce à l’action de la Croix Rouge du Burundi. Selon M.Katiyunguruza, 2259 ménages modèles sont déjà certifiés et 9070 ménages sont prêts pour la certification sur les 41052 ménages qui sont en cours de transformation. Il a rassuré que le plan stratégique du nouveau mandat 2018-2021 adopté par l’assemblée générale se focalisera sur la promotion d’un ménage modèle. « Si nos ménages parviennent à maîtriser les différentes formes de vulnérabilité qui s’expriment en leur sein, nous aurons promu un véritable développement communautaire de ce pays », a-t-il souligné.

Promotion de l’entraide communautaire

Sur ce sujet, 337 ménages vivent dans des conditions acceptables après avoir bénéficié de maisons suite à l’action des volontaires de la Croix-Rouge, 163 maisons sont construites en matériaux durables et 174 maisons transitoires ont été aménagées. Le secrétaire général de la Croix-Rouge du Burundi a expliqué que 1000 ménages ont pu construire leurs abris transitoires avec des kits reçus de la CRB. Il a ajouté que 191 128 enfants vulnérables fréquentent l’école dans des conditions favorables après avoir bénéficié de kits scolaires. 6000 ménages ont un accès facile aux soins de santé grâce à une carte d’assurance maladie octroyé par la CRB. M.Katiyunguruza a précisé que 1000 ménages ont pu cultiver leurs champs grâce au soutien reçu en termes de semences en réponse à l’insécurité alimentaire et que 233 497 vulnérables ont bénéficié de diverses assistances (labours, habitations, soins médicaux, etc.) fournies par les volontaires.

Contraintes

Vue des participants à l’Assemblée Générale de la CRB

«Le contexte socio-humanitaire (pauvreté, insécurité alimentaire, maladies à caractère épidémique) limite les capacités des volontaires à assister les vulnérables », a fait savoir le secrétaire général de la CRB. Il a ajouté que certains projets œuvrant dans le domaine du changement de comportement sont à très court terme alors que l’atteinte des dix critères de ménage modèle demande au moins quatre ans. D’autres contraintes rencontrées sont liées à la mobilisation des ressources pour pouvoir répondre en temps réel aux différentes formes de vulnérabilité qui se sont exprimées dans la société Burundaise. La faible appropriation de la gestion des infrastructures hydrauliques et d’assainissement par la communauté en fait aussi partie.

Mesures correctrices

Pour venir à bout de tous ces problèmes, la CRB préconise des mesures correctrices comme le renforcement de la diplomatie humanitaire en faveur des plus vulnérables, le renforcement des capacités des volontaires et la solidarité communautaire. Elle compte également sur l’implication de tous les acteurs afin de renforcer l’appropriation et, par conséquent d’assurer la pérennisation des résultats. La Croix-Rouge du Burundi met aussi un accent particulier sur le renforcement de l’implication des volontaires et de l’administration locale pour l’entretien des infrastructures.
Ainsi, pour assurer la pérennisation de ses activités, de nouveaux organes ont été élus par l’assemblée générale de la CRB le vendredi 22 décembre 2017 et Pamphile Kantabaze a été reconduit à la présidence du comité exécutif. Celui-ci a, dans son discours, promis la poursuite du chantier déjà amorcé et cela dans le strict respect du plan stratégique quadriennal adopté à l’issue de cette assemblée générale.

A propos de l'auteur

Bonith Bigirindavyi.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur.
La rédaction se réserve le droit de ne pas publier les commentaires enfreignant ces règles et les règles de bonne conduite.

http://burundi-eco.com/wp-content/uploads/2018/01/Journal-Burundi-Eco-nr-280-du-vendredi-19-Janvier-2018-Mailling.pdf

    Abonnez-vous à notre newsletter

éditorial

Des séries de dollars dévalorisées

Des séries de dollars dévalorisées

En théorie, le dollar américain n’a pas de limite de validité au cas où il est en bon état. Bien plus, l’écriture « This note is legal tender for all debts, public and private » est une mention légale signifiant que la monnaie est une offre valable et légale lors du paiement des dettes lorsqu’il est présenté à un créancier qu’il soit public ou privé.

    Facebook

    Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

éditorial

Des séries de dollars dévalorisées

Des séries de dollars dévalorisées

En théorie, le dollar américain n’a pas de limite de validité au cas où il est en bon état. Bien plus, l’écriture « This note is legal tender for all debts, public and private » est une mention légale signifiant que la monnaie est une offre valable et légale lors du paiement des dettes lorsqu’il est présenté à un créancier qu’il soit public ou privé.