Coopération LISMA
LISMA
01-11-2016






Les intérêts de la République du Burundi et ceux de la République de Mordovie sont les mêmes dans la construction d’un partenariat mutuellement avantageux. C’est dans ce cadre que les investisseurs russes sont venus […]

05-10-2016






L’Agence Belge de Développement à travers son programme D’appui à l’agriculture burundaise récompense 120 producteurs « facilitateurs » qui ont suivi la formation Champ Ecole Paysan Bujumbura – Depuis 2014, le PAIOSA, programme agricole […]

03-10-2016






Mardi 27 septembre 2016, le Deuxième Vice-Président de la République du Burundi, Dr Ir Joseph Butore a reçu en audience René Obam Nlong, administrateur de la Banque Africaine de Développement (BAD). C’était une visite […]

21-09-2016






Alors que la BAD accorde un appui multiforme au pays, la deuxième vice-présidence la convie à contribuer aussi à l’appui budgétaire. Ce qui a été accueilli favorablement par cette banque Mardi 13 septembre 2016, […]

25-04-2016






Le 2ème vice-président de la République Joseph Butore a reçu en audience une délégation d’hommes d’affaires russes vendredi le 15 avril 2016. Leurs entretiens ont porté sur la redynamisation de l’entreprise « Verrundi »   La […]

21-04-2016






Le gouvernement du Japon vient d’accorder une nouvelle contribution au Programme Alimentaire Mondial (PAM). D’après un communiqué de presse conjoint, c’est pour fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle immédiate à 53 500 personnes affectées par […]

22-03-2016






Le Conseil de l’Union Européenne a suspendu depuis ce lundi 14 mars 2016 les appuis financiers directs fournis à l’administration burundaise, y compris les appuis budgétaires. Cependant, il maintient son soutien financier à la […]

éditorial

Circuit coupé

Circuit coupé

Les cours de renforcement ont été suspendus temporairement. Ceux-ci étaient la résultante d’un consensus entre les parents et les éducateurs et tout apprenant était contraint à y participer. En mettant en place cette mesure, le ministère ayant l’éducation dans ses attributions estimait que ces cours qui normalement sont des activités pédagogiques complémentaires fondées sur les besoins des apprenants sont dispensés à des coûts exorbitants.

éditorial

Circuit coupé

Circuit coupé

Les cours de renforcement ont été suspendus temporairement. Ceux-ci étaient la résultante d’un consensus entre les parents et les éducateurs et tout apprenant était contraint à y participer. En mettant en place cette mesure, le ministère ayant l’éducation dans ses attributions estimait que ces cours qui normalement sont des activités pédagogiques complémentaires fondées sur les besoins des apprenants sont dispensés à des coûts exorbitants.