Integration régionale
15-09-2016






Le kiswahili est à la fois une langue officielle et une langue de relations au niveau de l’EAC. Le ministère à la Présidence chargé des Affaires d la Communauté Est-Africaine recommande à la population […]

27-06-2016






Alors que les députés burundais de l’Assemblée Législative de l’East African Community (EALA) sont à la deuxième phase du programme de sensibilisation de la population sur les gains de l’intégration, ils révèlent le budget […]

06-06-2016






Il a été nommé à la tête de la Chambre Fédérale de Commerce et de l’Industrie (EABC) de la Communauté Est Africaine (CEA) depuis le 27 mai 2016. La présidence de cette chambre promet […]

18-05-2016






Le Burundi est en tête de liste des pays de l’EAC qui ont connu la réduction la plus significative en temps pour les importations (28 %). Cependant, le temps d’importer au Burundi reste le […]

15-05-2016






Alors que le Burundi n’avait pas eu la chance de bénéficier du financement du LIFT FUND lors de la 1ère édition, un atelier d’information sur ce fonds a été organisé le 10 mai 2016 […]

19-04-2016






Pour une intégration effective d’un Etat partenaire de la Communauté Est Africaine, une harmonisation des lois régissant cette communauté s’avère indispensable. Cependant, cette harmonisation rencontre des défis.   Clarette Inamahoro,assistante au ministère à la […]

éditorial

L’état des routes laisse à désirer

L’état des routes laisse à désirer

La sécurité routière est un enjeu de taille et le danger au volant résulte aussi de l’état défectueux de nos routes. Depuis un certain temps, plusieurs rues de la capitale sont parsemées de trous, de nid- de- poule. Du nord au sud en passant par le centre, certaines routes sont quasi impraticables. C’est le cas du boulevard du 3 septembre qui part du rond-point des Nations Unies vers les quartiers Mutakura et Cibitoke.

éditorial

L’état des routes laisse à désirer

L’état des routes laisse à désirer

La sécurité routière est un enjeu de taille et le danger au volant résulte aussi de l’état défectueux de nos routes. Depuis un certain temps, plusieurs rues de la capitale sont parsemées de trous, de nid- de- poule. Du nord au sud en passant par le centre, certaines routes sont quasi impraticables. C’est le cas du boulevard du 3 septembre qui part du rond-point des Nations Unies vers les quartiers Mutakura et Cibitoke.