Integration régionale

TMEA veut accroître l’inclusion de la femme dans le commerce

Dans le communiqué du 30 novembre 2017, Trademark East Africa (TMEA) a lancé à Nairobi  une campagne d’accompagnement des femmes dans le commerce. L’objectif est de faire la sensibilisation sur les problèmes rencontrés par les femmes commerçantes dans les pays de la sous-région.  La campagne mettra également en lumière les opportunités commerciales pour les femmes commerçantes. Cela dans le but d’accroître l’inclusion de celles-ci dans le commerce.

A l’heure actuelle, les femmes font face à de nombreux défis dans l’environnement commercial. Ce sont notamment la discrimination sur le lieu de travail, l’environnement de travail insatisfaisant, le harcèlement, les barrières culturelles et sociales ainsi que le manque d’information et de sensibilisation.

« TMEA soutient les femmes et les programmes commerciaux afin d’assurer un accès équitable aux opportunités commerciales. Cela en traitant des contraintes spécifiques de genre comme les politiques et procédures défavorables, l’accès limité à l’information sur le marché et la faiblesse des capacités d’exportation », a souligné Frank Matsaert, chef de direction chez TradeMark East Africa.

Et de renchérir: « 70% des commerçants faisant le commerce transfrontalier en Afrique de l’Est sont des femmes. Ce qui nécessite une intervention ciblée pour améliorer leurs possibilités commerciales économiquement bénéfiques pour la région. Déjà, des campagnes de sensibilisation menées pour sélectionner les points de passage frontaliers couplés à des processus améliorés de passage à la frontière ont donné lieu à 50% de réduction du temps de traverser pour les femmes ciblées. Ce qui leur a permis de gagner du temps et les coûts associés aux marchandises à travers les frontières. L’adoption des mesures similaires dans d’autres points frontaliers de la région et au-delà multiplierait l’impact sur leur travail ».

La campagne repose sur une phase pilote du programme des femmes dans le commerce. Elle a atteint plus de 25 000 femmes dans les six pays de la Communauté Est Africaine (CEA).

A propos de l'auteur

Mélance Maniragaba.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur.
La rédaction se réserve le droit de ne pas publier les commentaires enfreignant ces règles et les règles de bonne conduite.

http://burundi-eco.com/wp-content/uploads/2018/01/Journal-Burundi-Eco-nr-280-du-vendredi-19-Janvier-2018-Mailling.pdf

    Abonnez-vous à notre newsletter

éditorial

Des séries de dollars dévalorisées

Des séries de dollars dévalorisées

En théorie, le dollar américain n’a pas de limite de validité au cas où il est en bon état. Bien plus, l’écriture « This note is legal tender for all debts, public and private » est une mention légale signifiant que la monnaie est une offre valable et légale lors du paiement des dettes lorsqu’il est présenté à un créancier qu’il soit public ou privé.

    Facebook

    Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

éditorial

Des séries de dollars dévalorisées

Des séries de dollars dévalorisées

En théorie, le dollar américain n’a pas de limite de validité au cas où il est en bon état. Bien plus, l’écriture « This note is legal tender for all debts, public and private » est une mention légale signifiant que la monnaie est une offre valable et légale lors du paiement des dettes lorsqu’il est présenté à un créancier qu’il soit public ou privé.