• Provinces Ngozi et Kayanza : Le PRODEFI apporte un soutien sans faille aux agri-éleveurs
Société
20-11-2017

Plus de 2000 litiges sont enregistrés par la sous-commission de recours de la Commission Nationale des Terres et aux autres Biens (CNTB) en 2017. De nouvelles stratégies ont été élaborées pour que les dossiers […]

Education
17-11-2017

International Youth Fellowship (IYF) a organisé une formation à l’intention des jeunes en vue de faire prendre conscience de la nécessité de promouvoir le changement et la cohésion dans leur vie quotidienne. 400 jeunes […]

Transport
17-11-2017

Le Fonds pour l’Environnement et le Développement (FED) a accordé un don de 1,07 millions d’Euros pour financer la construction d’un pont reliant les postes frontaliers de Gatumba au Burundi et Kavimvira en RDC. […]

Télécommunication
17-11-2017

Dans le but de centraliser les données sur les activités économiques qui se déroulent au Burundi, la société New Technology Systems (NTS) lance une plateforme en ligne dénommée «Igiciro». Cette plateforme offre la possibilité […]

Education
17-11-2017

Sur plus de 130 élèves des écoles fondamentales et post-fondamentales qui ont participé à une compétition dénommée «Burundi Nationale Spelling Competition», vingt ont réussi et vont participer dans les jours à venir à une […]

Elevage
17-11-2017

Dans le but de renforcer la Chaîne de Solidarité Communautaire Bovine (CSCB), le Programme de Développement des Filières (PRODEFI II), un des projets financés par le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) a […]

http://burundi-eco.com/wp-content/uploads/2017/11/Journal-Burundi-Eco-nr-271-du-vendredi-17-Novembre-2017-Mailling.pdf

éditorial

Rentabilisation de la culture du café : Possible, mais difficile

Rentabilisation de la culture du café : Possible, mais difficile

D’une histoire datant de la période coloniale, le café est un atout pour la réduction de la pauvreté et l’augmentation de la croissance économique au Burundi. Initier dans le cadre de développer l’agriculteur par lui-même, le café est la principale culture d’exportation du pays. Il représente environ 60 à 70 % de la valeur des exportations totales. Le café burundais est classé premier au monde par sa qualité (fully washed). Un autre avantage pour qu’il reste le principal pourvoyeur de devises au Burundi.

éditorial

Rentabilisation de la culture du café : Possible, mais difficile

Rentabilisation de la culture du café : Possible, mais difficile

D’une histoire datant de la période coloniale, le café est un atout pour la réduction de la pauvreté et l’augmentation de la croissance économique au Burundi. Initier dans le cadre de développer l’agriculteur par lui-même, le café est la principale culture d’exportation du pays. Il représente environ 60 à 70 % de la valeur des exportations totales. Le café burundais est classé premier au monde par sa qualité (fully washed). Un autre avantage pour qu’il reste le principal pourvoyeur de devises au Burundi.

Vous souhaitez vous inscrire à notre newsletter et bénéficier de toutes nos informations exclusives ?

En savoir plus »En savoir plus :

Vous souhaitez contacter la rédaction de Burundi Eco ? Rien de plus facile.

En savoir plus »En savoir plus :

Vous souhaitez des informations pour publier votre annonce dans Burundi Eco (édition papier et/ou web) ?

En savoir plus »En savoir plus :