Social
19-03-2016

Maltraitées et violentées par leurs maris, nombreuses sont les femmes qui, en province de Ngozi refusent de retourner chez elles pour ne pas abandonner leurs enfants. Dans certains cas, cette résistance calme les ardeurs […]

13-03-2016

Le monde célèbre la Journée Internationale de la Femme le 08 mars de chaque année. La rédaction de l’hebdomadaire socio-économique «  Burundi Eco » a sillonné certains quartiers de la mairie de Bujumbura et a rencontré […]

11-03-2016

Plus les années avancent, plus la question des enfants en situation de rue se complique. Il est très difficile de connaître qui est enfant de la rue et qui est enfant dans la rue. […]

http://burundi-eco.com/wp-content/uploads/2017/10/Journal-Burundi-Eco-nr-267-du-vendredi-20-Octobre-2017-Mailling.pdf

éditorial

Comment assurer la sécurité alimentaire à tous les Burundais ?

Comment assurer la sécurité alimentaire à tous les Burundais ?

Le monde entier célèbre le 16 octobre de chaque année la journée mondiale de l’alimentation. Cette journée arrive au moment où au Burundi beaucoup de ménages arrivent à peine à avoir au moins un seul repas par jour. La situation d'insécurité alimentaire est préoccupante au Burundi. Elle est caractérisée par une dégradation continuelle. 45,5% des ménages sont en insécurité alimentaire dont 8,5% en situation d'insécurité alimentaire sévère. Les Burundais qui parviennent à accéder à une alimentation saine sont aux environs de 32 %. Et 70 % de Burundais consomment les aliments d’une seule catégorie (glucides) alors qu’il en est prévu trois (glucides, lipides et protéines).

éditorial

Comment assurer la sécurité alimentaire à tous les Burundais ?

Comment assurer la sécurité alimentaire à tous les Burundais ?

Le monde entier célèbre le 16 octobre de chaque année la journée mondiale de l’alimentation. Cette journée arrive au moment où au Burundi beaucoup de ménages arrivent à peine à avoir au moins un seul repas par jour. La situation d'insécurité alimentaire est préoccupante au Burundi. Elle est caractérisée par une dégradation continuelle. 45,5% des ménages sont en insécurité alimentaire dont 8,5% en situation d'insécurité alimentaire sévère. Les Burundais qui parviennent à accéder à une alimentation saine sont aux environs de 32 %. Et 70 % de Burundais consomment les aliments d’une seule catégorie (glucides) alors qu’il en est prévu trois (glucides, lipides et protéines).